Charpentieria itala punctata confirmé pour les Hautes-Alpes

Ce taxon n’était jusqu’il y a peu connu dans les Hautes-Alpes que par des spécimens en collection au Muséum d’Histoire naturelle de Grenoble, provenant de la commune d’Antonaves. Découvert sur Ribiers par le CEN PACA en avril 2016, nous l’avons trouvé dimanche dernier à Embrun lors de la journée « Biodiversité à tous les étages » (http://www.ecrins-parcnational.fr/a…/passion-partagee-etages). Un gastéropode de plus pour le Parc national des Ecrins ! … et une deuxième station pour le département.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Charpentiera itala punctata © C. Perrier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :