Du rififi chez les Cepaea !

Le genre Cepaea (Helicidae, Helicinae) est un genre bien connu. Il compte quatre espèces :

  • Cepaea hortensis (Muller, 1774) : l’escargot des jardins
  • Cepaea nemoralis (Linnaeus, 1758) : l’escargot des bois
  • Cepaea sylvatica (Draparnaud, 1801) : l’escargot des forêts
  • Cepaea vindobonensis (C. Pfeiffer, 1828)

Toutefois une récente étude phylogénétique (Neiber & Hausdorf 2015) tend à prouver que seuls C. nemoralis et C. hortensis seraient des « vrais » Cepaea.

C. sylvatica, lui, serait à rapprocher du genre Macularia Albers, 1850 : M. niciencis (A. Férussac, 1821), l’escargot de Nice, présent dans les Alpes-de-Haute-Provence, le Var, les Alpes-Maritimes et à l’ouest des Alpes ligures; et M. saintivesi (Kobelt, 1906), endémique des Alpes-Maritimes.

20150904_110055

Quant à C. vindobonensis, il est à rapprocher des Caucasotachea C. Boettger, 1909, un genre du Caucase comprenant six espèces.

Cepaea

Cette étude pose de nombreuses questions sur l’évolution de ces espèces et des Helicidae, mais montre aussi que l’étude des caractères conchyliologiques n’est pas suffisant pour dénouer le fil de l’évolution !


Neiber M. T., Hausdorf B. (2015). Molecular phylogeny reveals the polyphyly of the snail genus Cepaea (Gastropoda: Helicidae). Molecular Phylogenetics and Evolution, 93 : 143–149.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :